régles du football
Sports de ballon

Règles et règlements du football

0

Intéressé de savoir quelles règles régissent le sport le plus populaire au monde ? Cet article enrôle précisément pour vous les règles du football et son règlement.

Le saviez-vous ?

L’histoire du football peut être retracée dès le 1er siècle avant Jésus-Christ .

Durant cette période, les anciens Romains et Grecs jouaient à des jeux de ballon similaires au football actuel, sauf qu’il n’y avait pas de concept de but !

Ce jeu a évolué à travers les âges, et pendant le Moyen ge (du 5e siècle au 15e siècle de notre ère), il est devenu largement populaire en Europe, notamment en Angleterre. Cependant, les gens étaient confrontés à un problème. Sans règles universelles à suivre, et sans personne pour les faire respecter, chaque match se terminait par la confusion et le chaos. Cette situation perdure au milieu du XIXe siècle, jusqu’à la création de la Football Association (FA) en 1860. Le 8 décembre 1863, la FA rédige les « Lois du jeu » : la bible des règles et règlements du football.

Les règles qui régissent le football peuvent être schématiquement déclinées en 17 points principaux, comme indiqué ci-dessous.

Les règles et règlements du football

En plus des règles données ci-dessus, il existe un code du fair-play qui a été rédigé par la Fédération Internationale de Football Association ou la Fédération Internationale de Football Association (en anglais), connue sous son acronyme, la FIFA.

Terrain de jeu

Surface du terrain

Le règlement stipule qu’un match de football peut être joué soit sur une surface naturelle, soit sur une surface artificielle, telle qu’un Astroturf, à condition que la surface artificielle soit verte.

Marquages sur le terrain

Le terrain de jeu doit être rectangulaire et ses limites doivent être marquées par des lignes. Alors que les deux côtés les plus longs sont appelés les lignes de touche, les côtés les plus courts sont appelés les lignes de but. Une ligne médiane divise le terrain rectangulaire en deux, et son centre est marqué par un cercle de diamètre de 9,15 m.

Dimensions

Alors que la longueur de la ligne de touche doit être comprise entre 90 m et 120 m, les lignes de but peuvent être de n’importe quelle longueur, allant de 45 m à 90 m. Cependant, pour les matchs internationaux, les longueurs standard des lignes de touche et des lignes de but sont respectivement de 100-110 m et de 64-75 m.

Zone de but

La zone de but est la zone délimitée par deux lignes de 5,5 m de long tracées depuis l’intérieur de chaque montant de but, reliées par une ligne parallèle à la ligne de but.

Zone de pénalité

C’est la zone délimitée par deux lignes de 16,5 m de long tracées depuis l’intérieur de chaque montant de but, reliées par une ligne parallèle à la ligne de but. Le point situé à 11 m du point médian de la ligne de but, est marqué comme point de pénalité. Depuis le centre du point de pénalité, un arc est tracé à l’extérieur de la surface de réparation, avec un rayon de 9,15 m.

Poteaux de drapeau à l’arc de coin

Un quart d’arc de 1 m de rayon, est tracé à chaque coin du terrain, et ces arcs sont appelés arcs de coin. Un poteau de drapeau, d’une hauteur minimale de 1,5 m, doit être placé à chaque coin.

Buts

Au centre de chaque ligne de but, il doit y avoir un poteau de but composé de 2 poteaux dressés, à une distance de 7,32 m, avec une barre transversale horizontale les reliant. La distance entre la barre transversale et le sol devrait être de 2,44 m, et la largeur des barres transversales et des poteaux, ne devrait pas excéder 5 pouces.

règlements football

Le ballon

Le ballon utilisé dans le jeu de football devrait être sphérique, avec une circonférence allant de 68 cm à 70 cm. Le poids du ballon utilisé doit se situer entre 410 g et 450 g, et il peut être en cuir ou en tout autre matériau.

Le nombre de joueurs

Une partie de football se joue entre deux équipes et chaque équipe ne doit pas être composée de plus de 11 joueurs, y compris un gardien de but. Toutefois, chaque équipe est autorisée à faire entrer au maximum trois joueurs comme remplaçants. Avant le début du match, il est essentiel que l’arbitre soit informé des noms des remplaçants probables. Le joueur remplaçant ne peut entrer sur le terrain de jeu que lors d’une interruption du jeu, comme une rentrée de touche ou un coup franc. N’importe lequel des joueurs en place peut changer de place avec le gardien de but après que l’arbitre en ait été informé.

L’équipement des joueurs

L’équipement de base obligatoire pour chaque joueur comprend, un maillot, un short, des chaussettes, des protège-tibias et des chaussures. Chaque équipe doit porter des couleurs différentes de celles de l’autre équipe, des arbitres et des juges de touche. Ce n’est pas tout, le gardien de but est tenu de porter une couleur différente de celle des maillots de ses coéquipiers, de l’équipe adverse, des arbitres ou des juges de ligne.

L’arbitre

La tâche essentielle de l’arbitre est de veiller à ce que les deux équipes respectent strictement les règles et l’esprit du jeu. Si un joueur enfreint les règles de quelque manière que ce soit, il est puni de manière appropriée par l’arbitre. C’est l’arbitre qui est responsable de l’attribution des coups francs et des penalties. Il a le pouvoir d’arrêter, de suspendre ou d’abandonner un match. Lorsqu’un joueur commet une faute, l’arbitre peut décider de ne pas interrompre le match si l’équipe contre laquelle la faute a été commise a un avantage. En outre, c’est l’arbitre qui décide si le joueur qui commet une faute mérite un carton rouge ou un carton jaune. Toutes les décisions importantes concernant le match, y compris le résultat, reviennent à l’arbitre.

Les arbitres assistants

Deux arbitres assistants, anciennement appelés juges de touche, se tiennent le long des lignes de touche et prennent les décisions concernant les coups de pied de coin, les coups de pied de but et les remises en jeu. C’est l’arbitre assistant qui donne le signal quand l’une des équipes demande un joueur remplaçant.

Durée du match

Le match se déroule sur une durée totale de 90 minutes, divisée en deux mi-temps de 45 minutes chacune. L’intervalle entre les deux mi-temps du match ne doit pas dépasser 15 minutes. Toutefois, l’arbitre peut tenir compte du temps perdu pour des raisons telles que le remplacement d’un joueur, les blessures causées aux joueurs, le ballon hors du jeu, etc. Dans les matchs internationaux à élimination directe, s’il n’y a pas de vainqueur même après 90 minutes de jeu, il y a une clause de prolongation. La durée de la prolongation est de 30 minutes.

S’il n’y a pas de vainqueur même après la prolongation, alors il y a la séance de tirs au but dans laquelle chaque équipe a des chances alternées de marquer des buts. Cinq joueurs sont sélectionnés dans chaque équipe, et ces joueurs doivent marquer des buts depuis la surface de réparation, le but n’étant défendu que par le gardien de but adverse.

La séance de tirs au but se déroule en deux temps. En cas d’égalité entre les deux équipes même après la séance de tirs au but, il y a la séance de mort subite dans laquelle la première équipe qui marque, gagne.

Début et reprise du jeu

Selon les règles et règlements du football, le jeu commence par un tirage au sort, dans lequel l’équipe gagnante a le droit de décider quel but elle va attaquer pendant la première mi-temps du match. Au cours de la deuxième mi-temps, les équipes changent de côté et attaquent les buts opposés. L’équipe qui perd le tirage au sort, commence le match avec le coup d’envoi tandis que l’équipe qui gagne le tirage au sort, prend le coup d’envoi dans la deuxième moitié du match.

Après une pause au cours du match, celui-ci peut être relancé de l’une des manières suivantes.

Coup d’envoi

Lorsqu’une équipe marque un but, le match est relancé par un coup d’envoi de l’équipe adverse. Un coup d’envoi est également utilisé pour commencer le match en seconde période et à chaque période de prolongation.

Balle tombée

Lorsque le match est arrêté par l’arbitre pour des raisons telles qu’une blessure causée à un joueur, un défaut du ballon, etc, le match reprend avec l’arbitre qui laisse tomber le ballon à l’endroit même où il se trouvait, lorsque le jeu a été arrêté. Toutefois, dans le cas où le ballon se trouvait dans la surface de but lorsque le jeu a été arrêté, l’arbitre laisse tomber le ballon en un point de la ligne de la surface de but (qui est parallèle à la ligne de but) qui est le plus proche du point où le ballon se trouvait, avant la pause du jeu.

Ballon en jeu et hors jeu

Le ballon est hors du jeu lorsque soit il franchit la ligne de touche ou la ligne de but, de part et d’autre et lorsque l’arbitre arrête le jeu. A tout autre moment, le ballon est en jeu.

La méthode de marquage

Un but est marqué lorsque le ballon franchit la ligne de but, passe entre les poteaux de but et sous la barre transversale. L’équipe gagnante est celle qui marque le plus de buts. Dans le cas où aucun but n’est marqué au cours du match ou que les deux équipes finissent par marquer le même nombre de buts, le résultat est un match nul.

Le hors-jeu

Selon les lois du jeu, un joueur est en position de hors-jeu s’il est plus proche de la ligne de but de son adversaire que le ballon et son avant-dernier adversaire. Cependant, si un joueur se trouve dans sa propre moitié de terrain ou est à la hauteur de l’avant-dernier adversaire ou qu’il est à la hauteur des deux derniers adversaires, il n’est pas en position de hors-jeu.

Un joueur en position de hors-jeu n’est pénalisé que si l’arbitre estime qu’il bénéficie d’un avantage en étant dans cette position, ou qu’il interfère avec un adversaire.

Fautes et inconduites

Les joueurs sont sanctionnés pour leurs fautes et leurs inconduites, par l’arbitre qui juge de la gravité de l’infraction et utilise en conséquence l’un des moyens suivants.

Coup franc direct

L’arbitre demande un coup franc direct lorsqu’un joueur donne un coup de pied, fait trébucher, pousse, tacle, tient ou crache sur un adversaire. De même, si un joueur manipule délibérément le ballon ou saute, frappe ou charge un adversaire, l’arbitre accorde un coup franc à l’équipe adverse. Le coup franc direct est exécuté à l’endroit où l’infraction a été commise.

Coup de pied de pénalité

L’arbitre accorde un coup de pied de pénalité contre une équipe, si l’une des infractions qui appellent un coup franc direct, est commise dans la propre surface de réparation du joueur. Pour un coup de pied de pénalité, le ballon doit être placé sur le point de réparation.

Coup franc direct

Il est accordé lorsque le gardien de but touche le ballon avec ses mains pendant plus de six secondes ou touche le ballon avec ses mains directement après qu’il ait été lancé par un coéquipier. En outre, si un joueur joue de manière à gêner la progression d’un ou de plusieurs de ses adversaires, l’arbitre peut accorder un coup franc indirect. Semblable à un coup franc direct, un coup franc indirect est également exécuté à partir du point où l’infraction a été commise.

Carte jaune

La carte jaune est un avertissement aux joueurs qui est délivré lorsqu’un joueur va à l’encontre des règles et commet des infractions comme exprimer une dissidence par des mots ou des actions, entrer ou quitter le terrain sans la permission de l’arbitre, etc.

Carte rouge

L’arbitre montre une carte rouge à un joueur pour montrer qu’il est expulsé. Un carton rouge est délivré en cas de comportement violent, de manipulation délibérée du ballon pour empêcher l’équipe adverse de marquer, d’utilisation d’un langage ou de gestes offensants et lorsqu’un joueur commet une faute alors qu’il a déjà reçu deux fois le carton jaune.

Coups francs

Il existe deux types de coups francs, les coups francs directs et les coups francs indirects

Coup franc direct

Un coup franc direct est accordé en cas de handball ou de tacle avec une force excessive, et il est appelé ainsi car il peut être frappé directement vers le but de l’adversaire. Une équipe peut marquer un but avec un coup franc direct.

Coup franc indirect

Lorsqu’un joueur commet une faute, comme un hors-jeu, qui n’appelle pas de penalty, l’équipe adverse bénéficie d’un coup franc indirect c’est-à-dire un coup franc qui ne peut pas être dirigé vers le but. Il n’est pas possible de marquer un but par un coup franc indirect, à moins qu’au moins un joueur supplémentaire ne touche le ballon.

Lors d’un coup franc, tous les joueurs de l’équipe défendante doivent se trouver à au moins 9,15 m du ballon et le coup franc est frappé à partir du point où la faute de comportement a été commise.

Le coup de pied de pénalité

L’arbitre accorde un coup de pied de pénalité à l’encontre d’une équipe si un joueur commet l’une des fautes de comportement telles que la manipulation du ballon avec la main, à l’intérieur de la surface de réparation, qui entraînerait sinon un coup franc direct.

Lorsqu’un joueur exécute un coup de pied de réparation, le ballon doit être placé sur le point de penalty et le gardien de but de l’équipe en défense doit rester sur sa ligne de but. Tous les autres joueurs doivent se tenir à l’extérieur de la surface de réparation, à au moins 9,15 m du ballon. Lorsque l’arbitre donne le signal du coup de pied de réparation en sifflant, le joueur doit botter le ballon vers l’avant. Un coup de pied de pénalité peut donner lieu à un but.

La remise en jeu

Méthode de reprise du jeu, l’arbitre accorde une remise en jeu à l’équipe adverse du joueur qui a touché le ballon en dernier avant qu’il ne sorte du terrain.

Lors d’une remise en jeu, le joueur doit faire face au terrain de jeu, se tenir exactement à l’endroit où le ballon a quitté le terrain, tenir le ballon à deux mains et le lancer au-dessus de sa tête. Les joueurs de l’équipe adverse doivent se tenir à une distance minimale de 2 m du point de remise en jeu. Le joueur qui effectue la remise en jeu ne doit pas toucher le ballon avant qu’il n’ait été touché par un autre joueur.

Le coup de pied de but

Le coup de pied de but est un moyen de reprendre le jeu après que le ballon a franchi la ligne de but, touché en dernier par un joueur de l’équipe attaquante.

Un coup de pied de but est effectué par un joueur de l’équipe qui défend, qui peut botter le ballon de n’importe quel point de la surface de but, mais ne peut pas jouer le ballon tant qu’il n’a pas été touché par un autre joueur. Lorsqu’un coup de pied de but est effectué, tous les joueurs de l’équipe adverse, doivent se tenir à l’extérieur de la surface de réparation.

Le coup de pied de coin

Le jeu reprend par un coup de pied de coin, après que le ballon soit sorti de la ligne de but, touché en dernier par un joueur de l’équipe défendante.

Equivalent d’un coup franc direct exécuté depuis le coin du terrain, le coup de pied de coin nécessite que les joueurs de l’équipe adverse se tiennent à une distance minimale de 9,15 m du coin. Avant d’exécuter le coup de pied de coin, le joueur doit placer le ballon à l’intérieur de l’arc de cercle du coin le plus proche de l’endroit où le ballon a franchi la ligne de but. Les règles du coup de pied de coin sont similaires à celles du coup franc direct. Il est important que le poteau du drapeau de coin ne soit pas enlevé avant ou pendant l’exécution du coup de pied de coin.

Maintenant que vous savez quelles sont les règles du football, il ne vous reste plus qu’à voir comment ces règles s’appliquent aux matchs de votre club local, ou aux matchs internationaux en direct à la télévision. Plus vous observez, plus vous apprenez et avec le temps, vous aurez le coup de main !

Cinq choses à considérer pour les sacs de frappe gonflables

Article Précédent

Comment perdre du poids sans suivre de régime

Prochain article

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *