jeu billard
Sports de balle

Règles de jeu pour le billard : comment on joue ?

0

Le billard se joue sur une table spécialement taillée en feutre qui comporte six poches. On utilise un ensemble de boules colorées que l’on frappe avec une baguette pour les guider dans l’une ou l’autre des poches. Comprenant plus de 200 règles, le billard requiert un haut niveau d’adresse et de concentration.

La première preuve réelle du billard a été trouvée dans l’inventaire de 1470 du roi Louis XI de France, sous la forme d’un plateau de jeu de billard. Cependant, le jeu serait né plus tôt, comme un jeu de pelouse en plein air joué dès le 13e siècle. Il était surtout pratiqué par les riches et leur procurait à la fois un divertissement et un statut social. Il existe une grande variété de jeux de billard, tels que le 8-ball, le 9-ball, le billard cow-boy, le snooker et le billard à gorge déployée, pour n’en citer que quelques-uns. Il existe également une forme de jeu connue sous le nom de billard carom, qui se joue sur une table qui n’a pas du tout de poches.

Voici les règles de base qui s’appliquent à la plupart des jeux de billard à poches.

Lag pour la pause

La procédure suivante est utilisée pour le lag pour la pause d’ouverture (désignation du joueur qui commencera la partie). Chaque joueur tient une boule derrière la corde de tête, de part et d’autre du point de tête. Les balles sont tirées simultanément vers la cale-pied et rebondissent vers l’extrémité de la cale-tête. Le joueur dont la balle est la plus proche du coussin d’extrémité de tête, remporte le lag.

Enchaînement des boules

Les boules sont placées en triangle à l’aide d’un cadre, la boule d’apex reposant sur le coussin de pied.

Frapper la bille de choc

La bille de choc ne doit être frappée qu’avec le procédé de la queue de billard, et le non-respect de cette exigence constitue une faute.

Coup de casse d’ouverture

Le coup de casse d’ouverture est effectué avec la bille blanche en main derrière la corde de tête. Les billes objets doivent avoir déjà été positionnées selon les jeux de règles spécifiques. Le joueur qui gagne le décalage frappe en premier. Le jeu est considéré comme ayant commencé lorsque la bille blanche a été frappée par le procédé de la queue de billard et qu’elle traverse la corde de tête.

Échec à empocher une boule

Si un joueur ne parvient pas à empocher une boule avec un coup légal, ses manches sont considérées comme terminées et le tour du joueur suivant commence. Dans le cas où la ou les boules ont été empochées, le même joueur continue à jouer jusqu’à ce qu’il manque d’empocher, ou crée une faute.

Boules empochées

Une boule est considérée comme une boule empochée, si, à la suite d’un coup légal, elle tombe du lit de la table dans une poche et y reste. Une boule qui rebondit d’une poche vers le lit de la table n’est pas une boule empochée.

règles billard

Pied sur le sol

Il y a faute si un joueur tire alors qu’au moins un pied n’est pas en contact avec le sol. Les chaussures doivent être normales en ce qui concerne la taille, la forme et la manière dont elles sont portées.

Tirer lorsque la boule est en mouvement

C’est une faute si un joueur tire lorsque la boule blanche ou toute boule objet est en mouvement (une boule qui tourne est également considérée comme étant « en mouvement »). Cela entraînera la perte du match par forfait.

Complètement d’un coup

Un coup n’est pas complet (et n’est donc pas compté) tant que toutes les billes sur la table ne sont pas devenues immobiles après le coup.

Échec du contact avec une bille objet

C’est une faute, si lors d’un coup, la bille blanche ne parvient pas à entrer en contact avec une bille objet légale en premier.

Tirage légal

Sauf indication contraire dans une règle de jeu spécifique, un joueur doit faire en sorte que la boule blanche entre en contact avec une boule objet légale en premier. Le fait de ne pas satisfaire à cette exigence constitue une faute.

Rattrapage de la bille blanche

C’est une faute (scratch), si sur un coup, la bille blanche est empochée. Si la bille blanche touche une bille objet qui était déjà empochée (par exemple, dans une poche pleine de billes objets), le coup est une faute.

Fautes en touchant les boules

Il est illégal de frapper, de toucher ou d’entrer en contact de quelque manière que ce soit avec la boule de choc en jeu ou toute boule objet en jeu avec quoi que ce soit (le corps, les vêtements, la craie, le pont mécanique, la flèche de la queue de billard, etc.), SAUF le bout de la queue de billard (lorsqu’il est fixé à la flèche), qui ne peut entrer en contact avec la boule de choc que lors de l’exécution d’un coup légal.

Foules par double coup

Si la bille blanche touche la bille objet requise avant le coup, le joueur peut tirer vers celle-ci, à condition d’employer n’importe quel coup normal. Si la queue de billard frappe la bille blanche plus d’une fois lors d’un coup, ou si la queue de billard est en contact avec la bille blanche lorsque ou après que la bille blanche a touché une bille objet, le coup est une faute. Si une troisième bille est à proximité, il faut veiller à ne pas commettre de faute sur cette bille en vertu de la première partie de cette règle.

Fautes de coup poussé

C’est une faute si la bille blanche est poussée par le procédé de la queue de billard, le contact étant maintenu pendant plus que le temps momentané correspondant à un coup frappé. (De tels coups sont généralement appelés coups poussés).

Saut de la bille

Il y a faute si un joueur frappe la bille blanche sous le centre (« creuse sous » elle) et la fait intentionnellement sortir du lit de la table, dans le but de dégager une bille obstruante. Une telle action de saut peut occasionnellement se produire accidentellement, et bien que ces « sauts » accidentels ne soient généralement pas considérés comme des fautes à première vue ; ils peuvent néanmoins être jugés comme des coups de faute.

Boules qui sautent de la table

Les boules qui viennent s’immobiliser ailleurs que sur le lit de la table après un coup (sur le dessus du coussin, la surface du rail, le sol, etc.) sont considérées comme des boules sautées. Les boules peuvent rebondir sur le dessus des bandes et les rails de la table en jeu sans être des boules sautées si elles retournent sur le lit de la table par leur propre force et sans toucher quoi que ce soit qui ne fait pas partie de la table. Dans tous les jeux de billard à poches, lorsqu’un coup a pour conséquence que la bille blanche ou toute bille objet est une bille sautée hors de la table, le coup est une faute.

Boules à mâchoires

Si deux boules ou plus sont bloquées entre les mâchoires ou les côtés de la poche, une ou plusieurs étant suspendues en l’air, l’arbitre doit inspecter les boules en position, et suivre cette procédure : il doit visuellement (ou physiquement s’il le désire) projeter chaque boule directement vers le bas à partir de sa position bloquée ; toute boule qui, selon son jugement, tomberait dans la poche si elle était ainsi déplacée directement vers le bas est une boule empochée, tandis que toute boule qui viendrait se poser sur le lit de la table n’est pas empochée. Les boules sont alors placées selon l’évaluation de l’arbitre, et le jeu se poursuit comme si aucun blocage ou mâchoire des boules n’avait eu lieu.

Boules empochées supplémentaires

Si des boules supplémentaires sont empochées sur un coup de pointage légal, elles sont comptées en accord avec les règles de pointage de la partie en question.

Interférence

Si le joueur qui ne tire pas distrait son adversaire ou interfère avec son jeu, il a commis une faute. Si un joueur tire hors de son tour, ou déplace une balle sauf pendant ses manches, cela est considéré comme une interférence.

Utilisation de dispositifs

Les joueurs ne sont pas autorisés à utiliser une boule, le triangle ou tout autre dispositif de mesure de la largeur pour voir si la boule de pointe ou la boule objet passerait dans un espace, etc. Seule la queue de billard peut être utilisée pour juger des écarts, etc., tant que la queue est tenue à la main. Le faire autrement est une faute.

Il est interdit d’utiliser la queue de billard.

Marquages illégaux

Si un joueur marque intentionnellement la table de quelque manière que ce soit pour aider à l’exécution du coup, que ce soit en mouillant le chiffon, en plaçant un cube de craie sur la bande ou par tout autre moyen, il a commis une faute.

Jeu des manches

Au cours du jeu, les joueurs alternent des tours (manches) à la table, la manche d’un joueur se terminant lorsqu’il ne parvient pas à empocher légalement une boule ou qu’il commet une faute.

Ces règles de base servent de point de départ à toute personne qui souhaite s’initier à ce sport. Les règles avancées ainsi que les points les plus fins du jeu sont ramassés au fur et à mesure que l’on joue de plus en plus.

Une liste complète des fautes et infractions commises au basket-ball

Article Précédent

Voici les dimensions standard d’un terrain de pétanque

Prochain article

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *