regle softball
Sports de balle

Règles du softball : les choses essentielles à faire et à ne pas faire au softball

0

Les différentes règles en ce qui concerne le lancer au softball sont expliquées dans cet article. Les violations jouent également un rôle important ; jetez-y un coup d’œil.

Lancer une balle de softball consiste à lancer la balle en direction du batteur. L’Amateur Softball Association of America (ASA) est l’institution qui définit les règles et règlements du softball. Il existe un certain nombre de règles de lancer spécifiées par l’ASA qui doivent être suivies, afin qu’un lancer particulier compte comme un lancer légal.

Lancer correct

  • La position de départ du lanceur doit être telle que les deux pieds sont sur la plaque/monticule du lanceur (une plaque en caoutchouc).
  • La balle peut être lancée en faisant un pas en avant ; n’importe quelle jambe peut être avancée.
  • La balle doit être lancée au moyen d’une action sous la main. Au moment du lâcher, la main doit être en dessous du niveau de la hanche du lanceur. La balle doit être lancée avec un mouvement direct.
  • Lorsque la balle est libérée de la main, le poignet doit être positionné près du corps. Pour faciliter la compréhension, la distance entre le poignet et le corps ne doit pas être supérieure à la longueur d’un avant-bras.
  • Une balle rusée, après avoir été libérée des mains du lanceur, crée un arc de cercle pendant qu’elle s’approche du batteur. Pour une balle lancée lentement, l’arc peut-être de 6 à 12 pieds. Pour une balle à lancer rapide, il n’y a pas de telles restrictions.
  • Mettre les mains ensemble après avoir été séparées pour le lancer est interdit. Il est nécessaire de compléter le lancer après que les mains sont séparées.
  • Le lanceur peut effectuer des rotations de la main avant de relâcher la balle pour générer de la vitesse. Le nombre de rotations ne doit cependant pas être supérieur à deux.
  • Toute sorte de substance étrangère, y compris la vaseline, la graisse, etc. ne peut être appliquée sur la balle pour en tirer un avantage indu.
  • Un sac à raisins secs peut être utilisé pour sécher la main. Cependant, si la résine colle à la balle, la remise n’est pas considérée comme légale.
  • Au moment où le lanceur lance la balle, tous les joueurs de champ doivent rester en territoire loyal. La seule exception est celle du receveur. Si l’un des joueurs de champ est hors du territoire de jeu, la balle est considérée comme illégale.

softball

Violations

Il faut comprendre ce qui est interdit.

Comprendre ce qu’il ne faut pas faire en lançant est tout aussi important que ce qu’il faut faire. Il y a certains mouvements qui sont considérés comme illégaux lors d’un lancer.

Sauter

C’est l’un des mouvements qui doit être évité dans le softball. La définition simple du saut est la condition dans laquelle les deux pieds du lanceur sont en l’air en même temps.

Crow-hopping

Dans ce mouvement, les deux pieds du lanceur sont entraînés hors de la plaque. La replantation d’un des pieds a lieu afin de tirer un avantage au moyen d’une deuxième poussée. Le lanceur obtient un avantage indu, car cela lui permet de libérer la balle à une plus grande vitesse avec ce type d’action. Il est également possible de tromper le batteur en modifiant le rythme de la balle.

Stepping

L’action de faire un pas de côté, tout comme le saut, n’est pas autorisée au moment de lancer la balle. Le lanceur, qui s’apprête à lâcher la balle, équilibre son poids en dedans sur un pied, et avance l’autre (qui n’est pas au sol). Il est nécessaire de garder le pied bien à l’intérieur de la portée de la plaque ; la portée de la plaque est de 24 pouces. Le lanceur n’est pas autorisé à sortir de cette portée.

Conseils pour la préparation d’un marathon : l’expérience de toute une vie

Article Précédent

Les 10 événements les plus éprouvants qui composent le décathlon olympique

Prochain article

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *