Ce que vous ignoriez sur les vélos électriques
Sports de cycle

Ce que vous ignoriez sur les vélos électriques

0

En ce moment, lorsqu’on aborde le sujet de la mobilité urbaine, il y a deux moyens de locomotion qui reviennent constamment sur le devant de la scène : le vélo électrique et la trottinette électrique. La raison est assez simple à comprendre. Ceux-ci sont pratiques à l’usage puisqu’ils vous évitent de faire des efforts lors des déplacements, sont peu encombrants et surtout n’émettent pas des gaz à effet de serre lors de leur fonctionnement. Dans cet article, nous allons surtout nous concentrer sur le vélo électrique en citant certains aspects que vous ignoriez sûrement.

Il existe désormais aujourd’hui une offre suffisante pour les appareils reconditionnés

Lorsqu’on souhaite acheter un vélo électrique, on préfère opter en général pour un produit neuf. L’une des raisons à cela est qu’on redoute de se retrouver avec un vélo qui tombe en rade au bout de quelques mois d’utilisation. Car même si on peut pédaler sans activer le moteur électrique, l’appareil perd tout son intérêt sans ce moteur. D’autre part, comme les batteries ont une durée de vie limitée, on est assez réfractaire à l’achat d’occasion.

Sachez qu’à l’heure actuelle, il existe un bon compromis consistant à se diriger vers les vélos électriques reconditionnés. Ceux-ci ont ainsi droit à une inspection mécanique et électronique minutieuse avec des réparations effectuées si nécessaires. Cela peut être par exemple la purge des freins hydrauliques ou bien le changement du capteur de pédalage. La batterie est systématiquement testée et remplacée si l’autonomie est en dessous du seuil de 80%. En bref, c’est du tout bon pour l’écologie !

On trouve des vélos électriques tout terrain

Une autre idée reçue en défaveur des vélos électriques est qu’ils ne seraient prévus que pour les citadins et les non-sportifs. S’il est vrai que ce moyen de locomotion est surtout présent en ville, vous pourriez également être intéressé si vous vivez à la campagne. En effet, les VTT et VTC disposant d’un moteur électrique ne sont pas rares désormais et font des équipements sportifs de choix. Et avec leur autonomie pouvant aller jusqu’à 100 kilomètres, vous aurez la possibilité d’effectuer de longues randonnées !

Bien sûr, les vélos tout terrain électriques sont plus onéreux en moyenne puisqu’ils sont conçus pour résister à tous types de chemins de terre. Ce qui nécessite des matériaux de plus grande qualité. Néanmoins, on reste dans des prix acceptables puisque cela débute aux alentours de 1200 euros.

Les vélos pliants sont redevenus à la mode grâce à l’électrique

Les vélos pliants ne datent certes pas d’hier, mais depuis 10 ans environ, on peut dire qu’ils ont été réhabilités. En effet, alors qu’ils étaient jusqu’à maintenant épuisants à utiliser à cause de leur forme spécifique, le moteur électrique est venu changer cette donne. Car avec ce type de moteur petit format de 250 watts en moyenne, les côtes s’escaladent sans peine. Vous n’avez d’ailleurs même pas besoin de pédaler avec certains modèles, même si l’assistance électrique (aide lorsqu’on pédale) reste la norme aujourd’hui.

Et comme ils ont une autonomie suffisante pour la ville (environ 30 kilomètres), c’est parfait si vous devez vous rendre au boulot tous les jours sans utiliser un parking !

Première séance d’entraînement de badminton : l’essentiel à connaître

Article Précédent

Manchons et vêtements de compression pour récupérer après un entraînement sportif

Prochain article

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *