Sports terrestres

Mode d’emploi du trail running

0

 

Le trail running est devenu une discipline à la mode. Cette pratique sportive prend l’allure d’une aventure en pleine nature. Elle présente de nombreux avantages tant au niveau physique que mental en travaillant une large combinaison de muscles comme le dos et les abdominaux en plus d’être très efficace pour l’évacuation du stress. Zoom sur le mode d’emploi du trail running.

Le trail running pour qui ?

Si vous souhaitez suivre un programme de remise en forme général, le trail running est fait pour vous. Ce dernier sollicitera toutes les ressources de votre organisme. Vos bras, abdominaux, lombaires et jambes gagneront en musculature. De plus, il développera votre cardio.

Fait de rudes épreuves, le trail running aide à construire un moral d’acier. Il s’adresse à tout le monde et se pratique seul ou à plusieurs. Toutefois, pour trouver un rythme adapté et éviter les blessures, il est judicieux de demander conseil auprès d’un coach sportif, si possible spécialiste de la discipline.

Différences entre le trail et la course à pied

Bien que proches, le trail running et la course à pied représentent deux approches du sport différentes.

La course à pied se pratique en ville ou sur les belles routes de campagne. Elle s’effectue sur du bitume, avec des chemins balisés et tracés. Elle peut aussi avoir lieu sur des terrains stabilisés, dans un endroit plat ou une zone avec un dénivelé avoisinant zéro.

Quant au trail, il ajoute au footing classique le plaisir de se retrouver dans la nature, la compétition pédestre se passe dans un cadre naturel comme une montagne, une plaine, un désert, etc. Les routes goudronnées ou cimentées ne dépassent pas les 20 % de la distance totale. Tous les types de terrain conviennent : les pistes forestières, les routes de terre, les sentiers monotraces, etc. Le parcours est correctement marqué pour ne pas se perdre.

Le classement d’un trail : d’une dizaine de kilomètres à 100 km (trail XL). L’épreuve s’accomplit en semi-autosuffisance ou en autosuffisance. Chaque participant emporte son ravitaillement.

trail running

Équipement pour le trail running

La pratique du trail running ne s’improvise pas. Il est indispensable de disposer de l’équipement adéquat pour éviter toute mauvaise surprise en cours de route. Le matériel à avoir sur soi :

  • des chaussures spécialement conçues pour l’épreuve
  • un sac à dos spécial trail running pour l’hydratation et les collations
  • une poche à eau, une gourde souple ou une vessie d’hydratation
  • des vêtements de course incluant une veste de course et une chemise de rechange
  • une montre de course à pied avec fonction GPS
  • des lunettes de soleil
  • un bandeau.

Les bons conseils pour débuter le trail

  • Choisir le terrain de jeu est primordial. L’essentiel, c’est que l’on en tire du plaisir.
  • Il est recommandé de commencer par un petit trail de 10 à 15 km. Avec de l’entraînement, la difficulté des courses s’accroîtra progressivement, avec un dénivelé de 500 à 1000 m
  • Une bonne gestion de l’hydratation et l’alimentation est nécessaire pour subvenir aux besoins du corps.

Comment choisir une barque de pêche ?

Previous article

Faire du sport à la maison, fabriquer ses propres équipements

Next article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *