Catégories
Sports en plein air

Lisez ces conseils infaillibles pour devenir un bon golfeur

Si vous envisagez une carrière dans le golf, vous voulez peut-être savoir comment devenir un golfeur scratch. Eh bien, ce n’est pas facile. Mais ce n’est pas impossible non plus. Un golfeur scratch est un joueur qui peut jouer avec un handicap de zéro ou moins sur tous les terrains de golf classés. Pour devenir un golfeur scratch, il faut s’entraîner vigoureusement, prendre des conseils et suivre quelques autres astuces.

Le succès au golf dépend moins de la force du corps que de la force de l’esprit et du caractère. – Arnold Palmer

Selon l’USGA, un golfeur scratch est un golfeur qui a la capacité de jouer avec un handicap de zéro sur tous les terrains de golf classés. Pour mieux comprendre ce terme, il est important de savoir ce que signifient les termes «par» et «handicap».

Le par est le nombre standard de coups dont un golfeur devrait avoir besoin pour chaque trou d’un parcours de golf. Le par minimum de tout trou est de 3. Il comprend un coup pour le coup de départ et deux putts. Les trous sont classés comme par-3, par-4 ou par-5. Les par-6 et par-7 sont rares. Un par-3 est un trou qu’un golfeur amateur est censé terminer en trois coups. Ainsi, sur un trou par-3, un golfeur expert est censé atteindre le green en un coup, puis envoyer la balle dans le trou en deux putts. Sur un trou par-4, on s’attend à ce qu’un golfeur expert ait besoin de quatre coups pour faire entrer la balle dans le trou.

Généralement, les terrains de golf de championnat ont des valeurs de par de 72, dont quatre par-trois, dix par-quatre et quatre par-fives. Le score d’un joueur est comparé au score du par. Si un parcours a un par de 72 et qu’un golfeur termine une partie en 75 coups, son score est de +3 ou trois au-dessus de la normale. Cela signifie qu’il a mis trois coups de plus que le par pour terminer le parcours. Si un golfeur met 70 coups pour terminer un parcours, alors son score est de -2 ou deux sous la normale.

Le handicap d’un golfeur est un nombre qui détermine son niveau de compétence. Le handicap est le nombre de coups à déduire du score du golfeur pour trouver le score global. En règle générale, il s’agit du nombre de coups au-dessus du par au cours d’un parcours moyen de 18 trous. Plus le handicap est faible, meilleur est le joueur. Un golfeur avec un handicap de 15 est moins doué qu’un golfeur avec un handicap de 10. Les golfeurs ayant un handicap de 15 et de 10 peuvent tirer respectivement 15 et 10 fois plus que le par au cours de leur parcours moyen. En d’autres termes, le second aura 5 coups de mieux que le premier sur un parcours de 18 trous. Un golfeur scratch a un handicap de 0.

Le handicap d’un golfeur est ajouté ou soustrait de son score total. Par exemple, un golfeur scratch qui tire 72 sur le parcours inscrira son score comme 72 car son handicap est nul, tandis qu’un golfeur à 10 handicaps qui tire 86 déduira 10 coups de son score final. Si un golfeur met 70 coups pour terminer un parcours, son handicap est de 2, et cette valeur est ajoutée au score. Plus le handicap d’un joueur est élevé, plus le joueur est mauvais et vice versa. En règle générale, les parcours de 18 trous totalisent un score par global de 72 pour un tour complet.

devenir un bon golfeur

Conseils pour devenir un golfeur de Scratch

Le golfeur doit veiller à ce que son score soit au moins égal à la valeur du par de 72. Autrement dit, son handicap devrait être nul.

Le golfeur doit essayer de ramener son score en dessous de la valeur du part afin que son handicap soit encore plus faible. Le handicap s’ajoute ou se soustrait au score en fonction du nombre de coups que le joueur met pour terminer une partie. Il devra obtenir un score moyen de 71 ou plus pour pouvoir passer les coupes dans les tournois professionnels auxquels il participe. Chaque score de golf que l’on a dans les tournois de golf amateur, doit être compté.

Le golfeur et le professeur ou l’entraîneur de golf doivent construire des systèmes d’entraînement de golf pour abaisser la véritable moyenne de score de compétition.

Le golfeur doit être patient jusqu’à ce que les meilleurs résultats arrivent.

Il est bon d’être patient.

Il est bon d’obtenir l’aide professionnelle d’instructeurs formés et expérimentés de la PGA et de la LPGA. Les programmes d’entraînement comprendront des instructions de golf avancées avec des plans d’entraînement à long terme et des méthodes pour renforcer vos compétences au jeu.

L’instructeur disposera d’une grande expérience dans le domaine du golf.

L’instructeur disposera des derniers équipements de diagnostic pour suivre les améliorations de votre jeu. Il sera également en mesure de vous conseiller sur vos besoins en matière de santé et de remise en forme.

Un jeu court est très important dans le golf, un joueur doit donc s’entraîner dur sur ce jeu et ensuite sur les autres domaines du jeu. Un jeu court teste la capacité d’un joueur à frapper des coups courts comme les chip shots, les pitch shots et les putts avec précision.

Gardez un suivi des statistiques de vos parties. De cette façon, vous aurez une idée de votre situation réelle.

Apprenez à connaître votre yardage ou la distance parcourue avec chaque club.

Les clubs de golf sont des lieux où l’on peut se rencontrer.

Donnez le même temps à l’entraînement pour les différents domaines du jeu. Consacrez 30 heures ou plus par semaine à la pratique.

Les études montrent que dans la plupart des cas, les joueurs deviennent des golfeurs professionnels de haut niveau après un minimum de deux cycles de quatre ans. Cela signifie que lorsqu’un joueur accède à un circuit de golf professionnel, il lui faut quatre ans pour passer par des cycles de préparation et de développement et quatre autres années pour commencer à participer à des tournois de golf et aux remporter.

Lisez autant que vous le pouvez, sur le jeu. Connaître la théorie, acquérir des connaissances pratiques et s’aider d’articles et de livres sur ce sport. Le golf n’est pas un jeu de perfection, par Bob Rotella et Robert Cullen, Extraordinary Golf : The Art of the Possible, par Fred Shoemaker, et Golf : How Good Do You Want to Be ?, par Bill Kroen sont quelques bons livres que vous pourriez lire.

Des années de pratique et d’efforts dévoués permettent de faire un golfeur scratch. Entraînez-vous sous la direction d’un professionnel et regardez les bons golfeurs jouer. Cela devrait vous aider à maîtriser la technique de ce jeu. N’oubliez pas que pour devenir un golfeur scratch, la patience est la clé. Bonne chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *