crossover au basket
Sports collectif

Un guide simple sur la manière de faire un crossover au basket

0

Le mouvement de crossover au basket-ball vous permet de tromper votre adversaire et de charger vers le panier. Les instructions étape par étape présentées ici devraient aider à mieux comprendre ce mouvement. De courtes descriptions des variations de ce mouvement sont également données.

Un crossover est l’un des mouvements les plus efficaces utilisés pour tromper le défenseur. Ce mouvement nécessite que le joueur ait une bonne coordination main-œil et une capacité à se déplacer rapidement. Le crossover est un type de dribble qui vous aide à passer le défenseur sans faire de faute.

Il faut une grande quantité de pratique pour faire ce mouvement correctement. Un mouvement de crossover correctement exécuté permet de gagner des points cruciaux pour votre équipe. Comprendre les nuances et les subtilités de ce mouvement devrait vous aider à le maîtriser rapidement. Voici quelques instructions utiles pour apprendre à faire un crossover au basket-ball.

Le mouvement de crossover

L’activité de dribble dans le mouvement de crossover doit être initiée avec le ballon placé dans la main dominante. Placer le ballon dans vos mains dominantes offre un meilleur contrôle du ballon et vous permet de vous déplacer rapidement.

La meilleure chose à propos du crossover est qu’il vous permet de laisser le défenseur deviner votre prochain mouvement.

  • L’idée sous-jacente de l’initiation d’un mouvement de crossover est assez simple et elle peut être expliquée avec trois D : dribbler, tromper et conduire en avant.
  • Vous devez commencer le mouvement de crossover avec un dribble de la main dominante.
  • Tandis que vous manœuvrez le ballon de basket, gardez un œil sur les mouvements de l’adversaire. Cela signifie également que vous devez effectuer le dribble sans regarder le ballon ; cela demande une grande pratique pour dribbler de cette manière.
  • La prochaine étape du mouvement croisé est celle de tromper l’adversaire. Afin de tromper votre adversaire, faites un pas ou deux avec la jambe qui se trouve du côté de la main dominante ; pendant ce temps, il faut continuer à dribbler.
  • Pour tromper votre adversaire, faites un pas ou deux avec la jambe qui se trouve du côté de la main dominante.
  • Soudainement, déplacez le poids de votre corps sur l’autre jambe et lancez également le ballon d’une main à l’autre. Cette action trompera votre adversaire.
  • Il existe une manière correcte de lancer la balle d’une main à l’autre. Vous devez lancer la balle vers le bas afin qu’elle rebondisse quelque part près de vos orteils. La balle doit être lancée de manière à ce que sa trajectoire crée une forme de V tout en voyageant d’une main à l’autre.
  • Vous demanderiez, pourquoi est-il nécessaire de lancer en forme de V. Lancer la balle dans une trajectoire en V signifie que vous n’avez pas à la regarder. Au lieu de cela, vous pouvez concentrer toute votre attention sur le mouvement de votre adversaire ; la balle rebondit simplement à un point équidistant de vos deux mains ; elle atterrit en toute sécurité d’une main à l’autre.
  • L’action que vous initiez à partir du moment où vous changez brusquement de direction se produit en un éclair de temps (même si la description semble élaborée).
  • Nous arrivons maintenant à la dernière partie de notre mouvement croisé, c’est-à-dire conduire. Cette action de conduire en avant signifie simplement se diriger vers le panier. La tromperie est un outil puissant qui permet de franchir facilement les obstacles (sous la forme d’adversaires) et d’avancer vers votre objectif c’est-à-dire le ballon de basket.

crossover

Variations du mouvement de crossover

Il existe de nombreuses variations du mouvement de crossover et qui permettent de manœuvrer le ballon de basket de différentes manières. Le crossover tueur, le double crossover, le crossover derrière le dos, etc, sont quelques-unes de ces variations. De courtes descriptions de ces mouvements devraient aider à les différencier les uns des autres.

Killer Crossover

C’est l’un des mouvements les plus populaires et aussi parmi les plus difficiles à réaliser. Les bases du mouvement de crossover standard restent les mêmes dans ce mouvement. La principale différence entre un mouvement standard et un mouvement tueur est la manière dont le dribble est basculé d’une main à l’autre.

Dans le mouvement de crossover killer, le ballon est poussé d’une main à l’autre depuis entre les jambes. Les chances que votre adversaire interceptent le ballon sont ainsi réduites dans une large mesure.

Double Crossover

Dans cette variante, le ballon est poussé d’une main à l’autre et une inversion de cette action est mise en œuvre immédiatement. Ce mouvement provoque une grande confusion dans l’esprit de votre adversaire. Non seulement il est trompé, mais il risque aussi de trébucher.

Le brise-cheville est le terme spécialement utilisé en référence avec un mouvement croisé qui fait trébucher votre adversaire sur lui-même. Le brise-cheville n’est pas nécessairement un double-crossover, il peut aussi être un crossover tueur.

Crossover derrière le dos

Ce mouvement n’est pas différent du crossover normal, sauf que le ballon n’est pas dribblé devant. Le fait de dribbler la balle à l’arrière devrait la maintenir hors de portée de l’adversaire.

La pratique est très importante du point de vue de la maîtrise du crossover. Ce n’est que lorsque vous êtes à l’aise avec le mouvement de base que vous pouvez apporter des variations dans votre jeu. Rester léger sur vos pieds et comprendre les mouvements des adversaires sont les points clés dont vous devez vous souvenir pour exceller.

Épreuve de saut : règles du saut en longueur

Article Précédent

Une liste exhaustive des termes utilisés dans le baseball et de leur signification

Prochain article

À Lire aussi

Commentaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *