Catégories
Sports de montagne

Les conseils de sécurité en montagne à connaitre

La sécurité est la chose la plus importante à prendre en compte lorsqu’il s’agit de randonnées en montagne. Les règles de base suivantes doivent donc être respectées par tous ceux qui se trouvent en montagne. En fonction du circuit, des précautions supplémentaires, telles qu’une formation de préparation professionnelle, peuvent s’avérer judicieuses.

Dangers lors de l’alpinisme

Beaucoup de personnes qui font de l’alpinisme pour la première fois ou seulement de manière sporadique sous-estiment les dangers qui peuvent se cacher en montagne. Cela vaut également pour les randonnées faciles. Ces menaces de base comprennent, par exemple

  • Mauvais équipement, mauvais équipement ou équipement manquant
  • La peur du vide, les vertiges. Sur les itinéraires simples, ceux-ci ne posent généralement pas de problème, mais si vous choisissez le mauvais circuit, le risque de chute est très élevé.
  • Trop peu de réserves de boisson, de sorte que l’eau vient à manquer en cours de route et que la déshydratation survient.
  • Le manque d’oxygène, qui menace au-delà d’une certaine hauteur et peut entraîner des maux de tête, des nausées, un essoufflement ou d’autres symptômes du mal de l’altitude.
  • Des restrictions individuelles telles que l’hypertension artérielle ou le surpoids, qui peuvent devenir un problème lors de l’alpinisme.

Selon le circuit, il peut également y avoir un risque d’éclats de pierre ou un dispositif de sécurité est nécessaire, pour lequel les alpinistes ont besoin d’un équipement adapté. Il est donc important de se demander avant chaque excursion quels sont les dangers qui pourraient survenir et de se préparer ou de s’équiper en conséquence.

Liste de contrôle : les choses les plus importantes à faire avant la randonnée en montagne

Une excursion en montagne réussie commence donc avant l’excursion proprement dite. Il est important de planifier soigneusement ses excursions, d’emporter le bon équipement et de se protéger contre les dangers éventuels. Cela est bien sûr particulièrement important pour les débutants, mais même les professionnels expérimentés doivent toujours se poser la question de savoir à quoi ils peuvent s’attendre dans une situation extrême en montagne ? Les étapes les plus importantes pour se préparer à une excursion comme celle du Kilimandjaro sont les suivantes :

Évaluez vos options : Tout d’abord, il convient de s’interroger honnêtement sur vos performances physiques. Existe-t-il des restrictions en matière de santé ? Il peut être judicieux de consulter d’abord le médecin traitant ou de tester votre état lors d’une marche prolongée. Plus les alpinistes évaluent leurs compétences de manière réaliste, plus les risques en montagne sont faibles. Car interrompre une excursion en montagne au milieu n’est pas toujours possible.

Un choix d’itinéraire correct : Il est, par conséquent, conseillé de choisir les itinéraires de manière à ce qu’il y ait une lente montée. Ainsi, si vous avez du mal à évaluer vos performances, commencez par un circuit facile et plus court. Ensuite, le niveau de difficulté peut être augmenté lentement. Les guides de difficulté et les portails d’excursions en montagne fournissent des informations sur la difficulté de l’itinéraire, mais de nombreux autres témoignages d’alpinistes et les conditions actuelles des excursions peuvent également être trouvés sur le reste de l’Internet et dans les médias sociaux. Ceux-ci fournissent nettement plus d’informations sur la difficulté de l’itinéraire, les pièges qui l’attendent, etc.

Vérifiez les prévisions météorologiques : Avant de pouvoir commencer, vous devriez jeter un coup d’œil aux prévisions météorologiques – pas seulement quelques jours à l’avance, mais aussi immédiatement avant le départ. Cela ne fait pas de mal non plus de s’occuper un peu de la météo pour reconnaître à temps tout signe de changement de temps pendant la visite. Ensuite, il est temps de rentrer ou de trouver un abri sûr dès que possible… en fonction de ce qu’il reste de temps.

une alpiniste

Liste de bagages de base pour l’alpinisme

Si vous pratiquez l’escalade, par exemple, vous avez naturellement besoin d’autres ustensiles que les alpinistes qui font un tour facile jusqu’au prochain refuge. Néanmoins, certains éléments de base devraient toujours se trouver dans vos bagages – indépendamment du type et de la durée du voyage. Il s’agit notamment de :

  • La protection solaire est essentielle en montagne. Une crème solaire avec un facteur de protection solaire moyen à élevé et une protection pour les lèvres et la tête font donc partie de l’équipement de base de tout randonneur. Les lunettes de soleil ne doivent pas manquer non plus, car en montagne, vos yeux sont moins bien protégés contre les rayons UV nocifs. Or, comme il s’agit d’un organe complexe et sensible, des troubles de la vision à court ou à long terme peuvent survenir sans une protection appropriée.
  • L’eau est lourde, mais doit tout de même être transportée en quantité suffisante. Cela signifie plusieurs litres par personne, en fonction de la température, de l’itinéraire & Co. En règle générale : Mieux vaut trop que pas assez !
  • Comme déjà mentionné, les cartes ou le GPS ne doivent pas manquer.
  • Il est également conseillé de prendre des vêtements de rechange, au moins pour le haut du corps, pour éviter que le corps ne se refroidisse dans la chemise en sueur pendant les pauses.
  • Et enfin, la trousse de premiers secours ne doit pas manquer. Il devrait également y avoir un moyen d’obtenir de l’aide en cas d’urgence. Le smartphone est donc également un compagnon utile puisqu’il peut aussi être trouvé plus rapidement.

Comme nous l’avons déjà mentionné, un équipement supplémentaire est souvent nécessaire en fonction du cas individuel. Si tout ce qui est important a été emballé, la préparation de la randonnée en montagne est terminée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *